Un peu d’histoire

traceL’art a depuis la nuit des temps accompagné l’homme en prenant toutes formes d’expressions.

En Europe,au début du XXème siècle, des psychiatres s’intéressent aux productions artistiques de leurs patients. Parmi les premiers, on peut citer Marcel RÉJA mais aussi CHARCOT, FREUD,JUNG .
 L’art thérapie Britanique s’est choisi comme « père spirituel » un artiste peintre Adrian Hill  en proie à la guerre et à la maladie.

Le psychanalyste et pédiatre D.WINNICCOTT a développél’idée qu’en » étant créatif l’individu découvre le soi »(expérience créatrice comme moteur du jeu).
Mélanie KLEIN psychanalyste a montré dans son travail avec les enfants que les jeux et la création pouvaient servir de base.

En 1950 a lieu la première exposition d’art psychopathologique à l’hôpital Saint Anne à Paris.
Des artistes sont également touchés par la force des créations des personnes internées. Jean DUBUFFET et André BRETON, chefs de file du mouvement surréaliste vont créer dès 1940 «l’art brut».

Aux USA, dès les années 1920, JL MORENO psychiate Roumain exilé aux Etats Unis est considéré comme l’initiateur de la pensée Humaniste en matière d’art thérapie; Carl RODGERS psychologue clinicien développe également des thèses utilisées par de nombreux art thérapeutes.

Les bienfaits de l’art thérapie sont de plus en plus reconnus . L’alliance des artistes et des médecins permettra de mettre en place une méthode d’expression artistique associée aux soins.

L’art thérapie reconnue comme processus de transformation est de nos jours de plus en plus répandue.